Retour sur le lancement de la cordée Booster de projet entrepreneuriat féminin

La cordée Booster de projet entrepreneuriat féminin


"Il faut encourager les femmes à oser, à créer et à surmonter ce plafond de verre intérieur qui s’appelle doute et manque de confiance en soi", Muriel Penicaud, Ministre du travail

 
Le projet de la Cordée Go&Cie, Booster de projet entrepreneuriat féminin est né d’un constat ; en Bretagne, il y a  29 % de créatrices pour 71 % d’hommes (sources Insee). Et, souvent les qualités entrepreneuriales sont considérées comme des attributs masculins (Sources : étude AFE Nov 2014 sur l’entrepreneuriat Féminin).  Une cordée c’est un réseau d’entraides.

Les étudiants de l'IGR IAE ont soutenu les femmes entrepreneures du 15 au 23 mars 2018

Pour la première fois des étudiants en Master 1 CCA (Contrôle Comptabilité Audit) de l'IGR IAE de Rennes participaient à une cordée dans le cadre d’un séminaire intitulé "le rôle du conseil en création d’entreprises pour le futur expert-comptable". La cordée qui s'est tenue dans le cadre des semaines de l'entrepreneuriat féminin, a permis de mettre en relation des étudiants et des femmes porteuses de projets. 

Le séminaire a débuté le 15 mars par une conférence sur l'entrepreneuriat féminin à l’IGR-IAE qui a réuni une soixantaine de personnes. La conférence s'est tenue en deux temps : 

  • Mme Lolita Toche, doctorante de l'Université Bretagne Loire a présenté ses travaux de thèse sur l’entrepreneuriat féminin
  • Trois créatrices d’entreprises sont venues témoigner de leur expérience. 

7 porteuses de projets ont participé à la cordée Booster de projet entrepreneuriat féminin

7 porteuses de projets identifiées par des structures d’accompagnement à la création d’entreprise et les réseaux de femmes créatrices d’entreprises sélectionnées par l’équipe Go&Cie du PEPITE Bretagne Pays de la Loire (Entreprendre au Féminin, Femmes de Bretagne, Adie et Citélab) ont accepté que leur dossier soit audité par 37 étudiants de l’IGR IAE pendant une semaine. Cette mise en situation réelle a abordé tous les aspects d’un dossier de création d’entreprise : les aspects stratégiques, humains, comptables, juridiques.

Pour les étudiants, l'objectif est de se mettre dans le rôle de l'expert comptable et de répondre avec des préconisations aux problématiques soumis par l’entrepreneure.

  • Objectif pour les étudiants : les initier à la création d’entreprise, du côté du conseil en création. 
  • Objectif pour les entrepreneuses : consolider le projet et bénéficier d’un regard extérieur. 

Après un rendez-vous à l’IGR-IAE avec les créatrices le vendredi 16 mars, la semaine a été ponctuée de conférences animées par des professionnels, accompagnateurs des équipes d’étudiants avec les enseignants et l’équipe Go&Cie. Le mardi, les étudiants ont participé à la matinale de la Technopôle de Rennes Atalante et au Forum des start-up, une occasion d’écouter de nouveaux dirigeants parler des étapes de la création de leur entreprise innovante.

Vendredi 23 mars, les étudiants ont présenté les résultats de leurs travaux à un jury et à l’entrepreneure.

Cette action de cordée est gagnante pour les deux parties ; les étudiants donnent du sens aux enseignements en mettant en pratique leurs connaissances et les entrepreneuses font évoluer leur vision du projet, le consolide grâce aux conseils des étudiants.

Parions que le groupe de cette nouvelle cordée réussira son ascension vers la réussite de ses projets professionnels !